réseau-domotiques

Les meilleures astuces pour déployer du câblage réseau et réaliser les connexions dans la maison

Les maisons connectées passent par des réseaux informatiques de haute qualité. Bien que les réseaux sans fil domestiques doivent être de bonne qualité, les réseaux câblés ne peuvent être ignorés. Déployer un réseau câblé Ethernet à domicile n’est pas très compliqué. Les solutions et équipements disponibles sur le marché aujourd’hui permettent à quiconque de réaliser cette installation sans connaissances informatiques approfondies. Cela dit, faire appel aux services d’un professionnel comme dbdomotique.be vous permet de vous assurer d’une bonne installation de votre câblage.

La source de création d’un réseau domestique

Tout d’abord, comme pour de nombreux projets, vous devez établir un petit ensemble de spécifications, mais définissez d’abord les spécifications à respecter. L’ère de la fibre optique annonce la fin des câbles en cuivre et de l’ADSL. La vitesse d’Internet se développe rapidement, et le haut débit est enfin arrivé chez nous. Ensuite, il faut prendre cela en considération et choisir un réseau filaire gigabit qui permettra la restauration de toute cette bande passante. Il faut également tenir compte de l’utilisation multimédia croissante des différents périphériques internes du réseau.

Ensuite, en fonction de vos besoins, vous pouvez estimer la longueur de câble informatique nécessaire et le nombre de terminaux. Certains domaines peuvent être complexes et même impossibles à couvrir. Dans ce cas, vous pouvez utiliser Wi-Fi Mesh ou même PLC, puis ils vous permettront d’utiliser le réseau électrique pour vous connecter d’un bâtiment à un autre tout en maintenant une connexion filaire.

Les besoins en matériel

Puisque nous parlons de déployer des câbles dans la maison, vous devez disposer d’un câble d’alimentation. Un fil toronné court de 100 mètres suffit pour répondre à vos besoins au moins au début. Bien sûr, vous ne devez pas simplement connecter des câbles. Les câbles réseau « Ethernet », également appelés RJ45, sont constitués de paires torsadées blindées qui permettent l’échange de données sur le réseau.

Si le câble 5E fonctionne bien, vous devez également envisager 6a ou même 7. D’une part, parce que la différence de prix n’est pas très importante, mais le plus important est que vous puissiez répondre correctement aux besoins futurs, surtout lorsque la vitesse est plus rapide. Si ce n’est pas nécessaire, essayez de poser autant de câbles que possible. Ce dernier peut protéger vos câbles et n’est pas cher.

Le choix des prises murales

Choisissez ici la prise RJ45 facile à câbler. Certaines prises sont parfaites et disposent de systèmes de connexion automatiques et rapides. Sur le côté du boîtier de communication (également appelé cadre de cavalier), les câbles doivent être acheminés vers la carte de cavalier. Il existe plusieurs tailles et vous pouvez également les ajuster selon vos besoins.

Le tirage du câble réseau

Bien que tirer un câble réseau ne soit pas différent de tirer un câble, il y a quelques règles à suivre. Premièrement, séparez le plus possible le courant fort du courant faible. En d’autres termes, évitez de placer le câble réseau au même endroit que le câble. Des courants forts peuvent induire des signaux électromagnétiques sur votre réseau et provoquer des interférences. Veuillez alors noter que la liaison réseau ne peut excéder 90 mètres. Il fait 100 m en théorie, mais il faut aussi se rappeler qu’il y a un câble entre la prise murale et le port Ethernet de l’appareil et de chaque côté.